AccueilActualitésConseil en matière de prévention santé : Rhume ou grippe, comment faire la différence ?

Conseil en matière de prévention santé : Rhume ou grippe, comment faire la différence ?

une femme alitée qui se mouche

 

Avec le concours de la FNMF, la Mutuelle Intégrance vous apporte des conseils en matière de prévention Santé.

Toux, fièvre, mal de tête et nez qui coule, avez-vous un rhume ou la grippe ? Les symptômes se ressemblent, mais comment les différencier pour bien se soigner ?

 

Les différences entre la grippe et le rhume

Le rhume et la grippe sont causés par des virus (influenzae pour la grippe et rhinovirus pour le rhume) et peuvent prendre une à deux semaines avant de disparaître de l’organisme.

Quels sont les symptômes d’un gros rhume ou d’une grippe ?

  • État grippal : gros rhume avec une légère fièvre, le nez qui coule et une fatigue relative.
  • Grippe : début très brutal, symptômes plus marqués avec une fièvre élevée dépassant 39°, des douleurs musculaires, une gêne respiratoire (ex : toux), des maux de tête, une grande fatigue pouvant obliger à rester au lit plusieurs jours. La fatigue peut se prolonger plusieurs semaines.

 

Comment les traiter ?

Qu’il s’agisse d’un rhume ou d’une grippe, reposez-vous bien et buvez beaucoup d’eau. En cas de fièvre, l’organisme se déshydrate en effet beaucoup plus rapidement.

Pour soulager les douleurs et la fièvre de la grippe, vous pouvez prendre du paracétamol. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont déconseillés car ils favorisent les surinfections.

Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre les virus. Ils ne doivent donc pas être utilisés comme traitement curatif d’un rhume ou de la grippe. Pour autant, la grippe peut être associée à une surinfection bactérienne (Haemophilus influenzae, Streptococcus pneumoniae et Staphylococcus aureus) qui se localise le plus souvent au niveau respiratoire. Cette surinfection bactérienne peut être partiellement responsable de la mortalité liée à la grippe.

Les femmes enceintes, jeunes enfants, personnes immunodépressives et personnes âgées peuvent également souffrir de graves complications. Seul le vaccin antigrippe annuel les protège efficacement.

Pour éviter de transmettre le virus à votre entourage, lavez-vous souvent les mains, même s’il fait froid, pensez à aérer votre intérieur une dizaine de minutes par jour, jetez les mouchoirs usagés après utilisation dans une poubelle fermée.

Si votre fièvre ne descend pas en dessous de 38.5°C depuis plus de 72h, ou si vous ressentez de fortes douleurs au niveau de la poitrine (système respiratoire), il est nécessaire de consulter un médecin.